Logo du site Pepan.be

La plateforme en ligne pour l'adoption
de chiens et chats en Belgique et de manière sûre.

L’hiver, un danger pour les chats ?

Cliquez ici pour accéder aux annonces de nos chats disponibles

Actuellement en pleine période automnale, nos chats muent et deviennent sensibles. L’hiver arrivant, certaines questions se posent et nous verrons dans cet article le danger encouru par le froid hivernal et quels sont les conseils que nous vous donnerions si vous possédez un chat.


Premièrement, le froid est-il un danger pour le chat ?
Étonnamment, les chats sont des animaux très résistants au froid grâce à leur température corporelle élevée et la structure de leur fourrure. En effet, les chats ont une fourrure composée de poils fins et très denses afin d’assurer une bonne protection et isolation contre le froid.


Existe-t-il des chats plus sensibles au froid ?
Oui car effectivement, le pelage joue un rôle essentiel dans la thermorégulation. C’est pourquoi certains chats sont davantage sensibles au froid comme par exemple les « chats nu » qui ne possèdent pas de fourrure (sphinx par exemple) ou encore les chats à la fourrure très courte (Devon Rex ou Cornish Rex par exemple).

Les chatons et les séniors sont également plus sensibles au froid. Le chaton n’ayant pas encore un pelage assez fourni ne sait donc pas encore autoréguler sa température. Quant au sénior, sa fourrure devient de moins en moins épaisse, le rendant ainsi plus sensible au froid et à l’humidité.


Qu’est-ce que la mue ?
La mue est le renouvellement du pelage du chat qui intervient au printemps dans le but de se débarrasser de sa fourrure d’hiver qui l’a tenu au chaud. En automne, cette mue s’effectue afin d’avoir un pelage le protégeant du froid.

Pour que son pelage le protège de manière efficace pendant l’hiver, il faut que le chat mue. Or, les chats ne vivants qu’à l’intérieur ont des mues moins importantes que ceux ayant l’habitude de vivre à l’extérieur car la température dans nos maisons est quasiment constante.

Ainsi, un chat de maison sera beaucoup plus sensible au froid qu’un chat « errant » ou « sauvage » qui a l’habitude de vivre toute saison à l’extérieur et a donc l’habitude des variations de températures. Il est donc conseillé de moins laisser sortir votre matou pendant l’hiver.


A quoi faut-il faire attention en hiver pour son chat ?
Les coussinets du chat sont très exposés au froid et sont sujets au craquelures. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier que ceux-ci ne soient pas craqués ou lésés. Il est également possible de protéger les pattes de son chat. Pour cela, il est possible d’appliquer de la vaseline sur les coussinets avant les sorties.

Sinon, demander à un vétérinaire des produits pour la protection des coussinets. Si le chat a marché sur un trottoir sablé ou salé, l’idéal serait de lui rincer les pattes à l’eau tiède et éviter l’eau chaude.

Article rédigé par L'équipe Pepan
Article publié le 20/10/2018
Article consulté 175 fois

Partager cet article sur vos réseaux sociaux